La version 2.0 de Parcel, l’outil de développement web sans configuration, est disponible elle apporte un nouveau compilateur JavaScript écrit en Rust et un observateur de fichiers écrit en C++

L’équipe de développement de Parcel a annoncé le 13 octobre la sortie de la version 2.0 de Parcel. Cette version apporte l’expérience zéro configuration et la rend évolutive et extensible à des projets de toute taille. Utilisé en production par des entreprises comme Atlassian, Adobe et Microsoft, Parcel propose une architecture évolutive qui peut faire passer un projet Web de la phase de démarrage à une application de production massive.

Parcel offre une excellente expérience de développement, du lancement d’un nouveau projet à l’expédition en production, en passant par l’itération et le débogage. Pas besoin de se soucier de la configuration ou à passer des heures à suivre les meilleures pratiques. La philosophie de Parcel est de permettre les meilleures pratiques de développement web sans aucune configuration, mais en permettant de modifier et d’étendre chaque aspect pour répondre à des besoins spécifiques. Les meilleures pratiques telles que la division automatique du code optimisée pour HTTP2, les noms de fichiers hachés pour la mise en cache à long terme, le regroupement différentiel, l’optimisation des images, etc. sont toutes prises en charge automatiquement.

Parcel prend en charge de nombreux langages et types de fichiers, qu’il s’agisse de technologies Web telles que HTML, CSS et JavaScript, ou de ressources telles que des images, des polices, des vidéos, etc. Et lorsqu’un type de fichier utilisé n’est pas inclus par défaut, Parcel installe automatiquement tous les plugins nécessaires et les dépendances de développement. En cas d’erreur dans le code ou dans la configuration, Parcel affiche le diagnostic dans le terminal et dans le navigateur. Chaque erreur comprend un cadre de code en surbrillance syntaxique pointant vers l’endroit exact où l’erreur s’est produite, ainsi que des conseils sur la façon de corriger le problème.

Parcel a maintenant un support SVG complet, y compris le support des dépendances externes référencées par des balises telles que et , ainsi que des scripts et des styles. Il traite toutes ces références par le biais du pipeline approprié (par exemple, en optimisant les images et en réduisant les CSS), et l’URL est réécrite pour correspondre au nom du fichier de sortie. Elle traite également les éléments